mercredi 15 septembre 2010

Je suis officiel

Avatar

Dans la religion hindouiste, un avatar est l'incarnation d'un dieu sur Terre, plus spécifiquement Vishnou. Les avatars de Vishnou sont au nombre de dix, ce qui le rend assez énervant avec sa manie d'être partout à la fois. C'est pourquoi les autres dieux lui crient souvent : "Vishnou la paix !".

Ce n'est pas pour vous parler d’Hindouisme auquel je ne connais rien que je vous entretiens présentement mais pour vous parler de ce petit personnage que je me suis approprié illégalement un jour de 2007 :


Voilà, j'ai fini par m'y attacher or, récemment, je suis tombé par hasard sur les auteurs de ce dessin en cherchant des renseignements sur mes semblables.Il s'agit de Roland et Claudine Sabatier illustrateurs de nombreux ouvrages pour la jeunesse dont la fameuse encyclopédie de Lutins :


En tant que Lutin et enseignant, je me suis retrouvé piégé par le côté sympathique des auteurs ainsi que par un sentiment étrange que d'aucuns appellent de la probité, pour ne pas dire honnêteté. C'est vrai, j'ai honte et je l'avoue; j'ai eu des scrupules à raconter mes avanies, billevesées et calembredaines sous le patronnage d'un avatar indûment et virtuellemement kidnappé.

C'est pourquoi j'ai adressé ce courrier aux auteurs, espérant qu'on lui ferait bon accueil, déterminé dans le cas contraire à changer d'avatar et de de pseudo, reprenant par là-même mon véritable surnom : Le Lutin Sodomite.

Bonjour,

Je vous écris par souci d'honnêteté étant donné que je viens de découvrir après deux ans d'utilisation que l'avatar que j'utilise en tant que "Lutin d'Ecouves" est une de vos créations.
Je suis coureur à pied  mais aussi instituteur et je suis donc sensible à vos travaux et aussi à une certaine forme d'honnêteté intellectuelle même si, en tant que Lutin, je suis parfois méchant et même immoral.  Je comprendrais que vous ne souhaitiez pas associer votre création à mon nom.
Cependant, je vous demande l'autorisation de bien vouloir continuer à l'utiliser car je me suis habitué à ce petit bonhomme. Je prendrais toutefois votre refus avec philosophie.
Merci de vous pencher sur mon cas.
Le Lutin d'Ecouves 

Surprise ! La réponse arriva une heure plus tard accompagnée d'un dessin des auteurs :

Je vous donne ici mon autorisation pour cette utilisation (non commerciale) et vous souhaite de bientôt répondre à l'angoissante question : Où court l'homme?
Bonne année et surtout:
Eh bien, en quelque sorte, me voilà officiel et en paix avec un pour cent de ma conscience. Je vais donc garder mon petit Lutin avatar et vous allez échapper à un changement de pseudo qui aurait fini par vous faire mal quelque part.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire