samedi 16 octobre 2010

L'Art du Tombeau




Dans la musique française du XVIIème siècle, le Tombeau était une pièce lente de forme assez libre composée après la mort d'un grand personnage, d'un collègue musicien (maître ou ami) ou d’un membre de la famille pour en honorer la mémoire.

Cette forme d'expression purement française peut revêtir l'aspect d'une Allemande ou de l'ancienne Pavane, danse de la Renaissance tombée en désuétude. Elle est certainement héritière des Funeralls et autres Lachrimae des compositeurs anglais de l'époque Elisabéthaine (le plus célèbre de ces dépressifs étant le génial John Dowland, mort en 1626 dont Sting a repris certains "songs" il y a quelques temps).

Le Tombeau exprime avec grandeur  et retenue  une  sorte  d'effroi  mâtiné  de stupeur  face  à la mort. Il ne s'agit pas là de se lamenter en s'arrachant les cheveux comme dans le Lamento Italien mais bien de témoigner d'une douleur digne et fataliste.

Loin de moi l'idée d'infliger à mes trois lecteurs potentiels l'écoute de la quinzaine de Tombeaux de ma collection, j'ai choisi les plus significatifs de l'Esprit Français de l'époque : 



Le plus ancien connu est certainement le Tombeau de Mezangeau (grand luthiste mort en 1638), oeuvre d'Ennemond Gaultier  (né en 1575) qui emprunte à son début quelques notes des Lachrimae de John Dowland. Ce n'est pas un hasard si cette pièce est une oeuvre pour luth; la moitié des Tombeaux sont dédiés à cet instrument ou au théorbe (luth grave accordé différemment).


Quelques tombeaux furent aussi composés pour le clavecin comme en témoigne ce Tombeau de Chambonnières (fondateur de l'école française de clavecin) du compositeur Jean-Henry d'Anglebert (1635-1691).


La viole fut, après le luth l'instrument privilégié pour exprimer la souffrance du musicien français grâce à son timbre si proche de la voix humaine. Marin Marais composa quatre Tombeaux pour Marais le Cadet (son fils Jérôme), pour Mr de Ste Colombe, pour Monsieur de Lully et pour Monsieur Meliton et dont voici une interprétation :


Plus touchant, ce témoignage d'un père attristé par la mort de ses filles en bas âge : Le Tombeau de Mesdemoiselles de Visée par Robert de Visée, professeur de guitare de Louis XIV et théorbiste dans l'orchestre du Roi.


En ce qui concerne la période baroque, terminons par le Tombeau le plus connu grâce au film d'Alain Corneau "Tous les matins du monde" : Le Tombeau Les Regrets de l'énigmatique Monsieur de Ste Colombe maître de la viole du XVIIème siècle qui fut à l'origine de l'ajout d'une septième corde grave à la basse de viole.


Si le tombeau fut un genre oublié dans la seconde partie de l'époque baroque (à l'exception de Jean-Marie Leclair), les compositeurs du début du vingtième siècle feront quelques pas sur les traces des anciens maîtres; citons Maurice Ravel pour Le Tombeau de Couperin ou le compositeur espagnol Manuel de Falla qui sut, à l'époque contemporaine, retrouver l'Esprit Français pour ce superbe Tombeau de Debussy.


Pour prolonger le plaisir :

Johan Jacob Froberger : Tombeau de Blancrocher

Jacques de Gallot : Tombeau de la Reyne

Marin Marais : Tombeau pour Monsieur de Lully

Marin Marais : Tombeau pour Monsieur de Sainte Colombe



32 commentaires:

  1. Merci pour toute cette musique magnifique. Mais qui interprète ces oeuvres?
    Merci encore

    RépondreSupprimer
  2. Cher anonyme, je suis prêt à donner les références si l'on me donne un lien pour répondre.

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien "l'idée d'infliger à mes trois lecteurs potentiels l'écoute de la quinzaine de Tombeaux de ma collection"; si par hasard vous pouviez m'en nommer quelques uns?

    RépondreSupprimer
  4. Cher anonyme, je peux nommer ce que vous voulez mais il me faut un lien pour vous contacter...

    RépondreSupprimer
  5. Le Lutin,

    Le video de La Bomba qui je veux dire est avec la Capella Reial de Catalunya (Jordi Savall, Montserrat Figuerras etc.), exactement le même groupe de votre link: http://www.youtube.com/watch?v=NFxfRBQVy_E

    Mais il y a une difference spécifique: ce n'est pas un record de studio comme le votre. C'est "live". Je pense que il etait - pendant plus de 5 anées - à:
    http://www.blinkx.com/watch-video/mateo-flecha-ensalada-la-bomba/Qt0Z4T4gZkkeKP9e5wXXug
    et que son responsable l'a supprimé. Domage.

    Si vous le trouver, ne hésiter pas de me l'envoyer s'il vous plait.

    Merci beaucoup pour la attention.

    marcioapt@terra.com.br

    PD: J'aime beaucoup aussi les Folies d"Espagne!

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ces quelques instants de ravissement!

    RépondreSupprimer
  7. Grace à vous ,je me coucherais plus instruit ce soir !!!Merci !

    RépondreSupprimer
  8. De vrais merveilles hélas oubliées...

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ces decouvertes,

    votre 2eme lecteur.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour! grande passionnée de la culture du XVIIème siècle, je suis heureuse d'en apprendre d'avantage sur la musique de cette époque grâce à ce blog. J'aime beaucoup Marin Marais, c'est grâce à une vidéo youtube que j'ai atterri ici. Merci vraiment pour cette initiative. Bonne continuation! Amicalement, Sarah.

    RépondreSupprimer
  11. this is amazing, i like all this kind of music, i play it on my guitarr, my name is Ricarter, i'm from Nicaragua

    RépondreSupprimer
  12. Excellent billet, Marin Marais était vraiment un très grand compositeur, il se dégage du tétracorde descendant au début de l'œuvre du Tombeau de Sainte Colombe, chromatique, torturé, un sentiment de peine inégalable...

    RépondreSupprimer
  13. Interéssant, notons cependant que Marin Marais a composé 4 tombeaux et non pas 3: le tombeau pour Marais le Cadet (5° livre de pièces de viole,1725) est au moins aussi réussi que les autres.

    RépondreSupprimer
  14. Très intéressant, très belles musiques. C'est grâce à la vidéo du "Tombeu de mesdomoiselles" que je suis venu ici. Salutations du Brésil.

    RépondreSupprimer
  15. Me voici un rien plus savant en ce qui concerne cette belle periode musicale.
    Grand merci pour cet eclaircissement !

    RépondreSupprimer
  16. Si je puis recommander un Tombeau contemporain :
    http://player.qobuz.com/#!/album/3279790802034

    RépondreSupprimer
  17. Tombeau por Marais le Cadet, Marin Marais: http://www.youtube.com/watch?v=ZPHhbUGasYc

    RépondreSupprimer
  18. Pompe funebre, par F. Couperin: http://www.youtube.com/watch?v=0BSUTgarFrg

    RépondreSupprimer
  19. CD de Pere Ros: http://www.elargonauta.com/cds-y-dvds/tumulo-canoro-del-tombeau-como-alegoria-y-paisaje/23605/

    Livre homonyme de Pere Ros: http://www.elargonauta.com/libros/tumulo-canoro-una-aproximacion-al-tombeau/978-84-609-3643-5/

    RépondreSupprimer
  20. C'est du vrai beauté. J'aime trop les instrument dont on se servait à l'époque. Bien sur que la guitare électrique est bien, mais il y a des idées et des émotions particulières que l'on n'entend que rarement dans la musique moderne, je suis content d'avoir trouvé cet article!

    Thierry | http://www.monumentsvincent.com/eclaires.htm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, quand on va sur le lien, on discerne l'intérêt professionnel ...

      Supprimer
  21. 1. Silvius Leopold Weiss Tombeau sur la Mord M. Comte d' Logy Lute: Evangelina Mascardi

    2. Jacques de Saint-Luc Tombeau sur la mort de Mr Francois Ginter Lute: Stephen Stubbs

    3. Robert de Visée Tombeau de Mr Mouton Lute: Claire Antonini

    4. Silvius Leopold Weiss Tombeau sur la mort de M.Cajetan Baron d'Hartig Lute: Robert Barto

    5. Robert de Visée La Plainte: Tombeau de Mesdemoiselles de Visee, Allemande de Mr. leur Pere Theorbo: Pascal Monteilhet

    6. Jacques de Gallot Tombeau de Mr. le Prince de Conde Lute: Anthony Bailes

    https://www.youtube.com/watch?v=7iJd9y8ZXrc

    RépondreSupprimer
  22. Merçi.
    Superbe d'émotion retenue.
    Puis-je savoir qui interprète le tombeau de Monsieur de Sainte Colombe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au dessus de chaque vidéo, le lien (Ref) renvoie à la référence du disque, vous aurez ainsi les renseignements que vous désirez.

      Supprimer
  23. Merci pour ces informations forte intéressantes et surtout pour le Tombeau de Debussy joué part Manuel de Falla !!

    RépondreSupprimer