lundi 25 octobre 2010

Trail de la Roche d'Oëtre 2010

Résumé des épisodes précédents


Pour moi, la  saison commence par le Relais de Condé sur Sarthe le 12 septembre, seule occasion de l'année de ramener une coupe en équipe (V2 bien sûr !). Quand sur une centaine d'équipes, il n'y en a que quatre ou cinq de ma catégorie, c'est pô dur !


Avec Patrick et Didier (en fait V3), on a assuré notre deuxième place. En plus, j'avais le plaisir d'être le plus jeune de l'équipe à presque 55 ans...


Après, le challenge "Poutrons les jeunes" a commencé avec ma nouvelle tête de turc : Le Fox.


Il est jeune, il est joli, il est gentil, il plaît aux filles : c'est insupportable !

On a commencé par les Galopades, cette nocturne alençonnaise du 17 septembre :

Oh le joli logo du Mustang !
  

Là, j'ai fait fort, 48 min pile pour 11,5 km. Malgré ses efforts surhumains, le gamin, parti devant, n'a pas résisté au Lutin et a fini en pleurs derrière moi.


On remet le couvert au semi marathon d'Argentan le 2 octobre avec un semi moyen de ma part (1h36) mais avec un Fox désintégré par l'allure impériale d'un Lutin d'airain dès le 8ème kilomètre.


Bon, y'en a qui on dit que j'avais mauvaise mine ce jour-là mais j'avais eu un rhume et ça chiffonne...

Pas fini ! Le 10 octobre, re-belote à la Buresartienne, un 10,5 km mi-trail, mi-route.  Ça, c'est une course qu'elle est sympa ! Surtout quand le Fox se fait poutrer à mi chemin.

Le type à gauche, il est postier, chargé de coller les timbres...

En plus, rien que pour me faire plaisir, Pepe61, l'organisateur s'est arrangé pour me faire monter sur le podium comme 2ème V2 juste derrière mon copain le Grand Raymond.


*****

Tout va bien jusqu'au 17 octobre, jour du trail de la Roche d'Oëtre.

La Normandie, c'est plat, c'est bien connu...

Toujours sympa de rencontrer un nouveau Kikou, en l'occurrence le longiligne Patcap qui vient de quitter la moutarde pour le calva.

Ici, avec le Fox qu'est pourtant pas petit


Passons, voici le résumé de la course : 

Je ne démarre pas plus vite que ça, pensant faire le coup de "coucou v'la le Lutin !" pour la quatrième fois au Fox.

Tartiflette ! V'là que je suis pris dans un embouteillage, une Joëlette des Dunes d'Espoir occasionne un bouchon. Tout le monde le prend bien et les premières dix minutes se font tranquillement.


Sauf que le Fox, il a creusé un terrier sous les Dunes et il s'est escampé !
Je m'en aperçois mais je me dis que sur 26 bornes, je vais bien le rattraper. 
Le passage le long de la Rouvre est moins périlleux cette année, je commence à mettre le turbo non sans faire quelques clichés.


Ensuite, c'est le dépliant touristique typique de la Suisse Normande : chemins creux parmi les prés vallonnés.


Le Mustang, en embuscade pour NCAP, est de la partie avec son gros zoom. Il voit passer le Fox...


...puis le Lutin.


Après une heure de course, j'ai la surprise de voir arriver le Patcap qui était derrière moi alors que je le croyais loin devant.


Je le charge de rattraper le Fox et de le pousser dans le fossé pour me faciliter la tâche. Le Pat, ou il est timide, ou il est fainéant, il ne  cherche même pas à poursuivre le Fox et il se laisse passer dès la descente suivante.

Nous allons ainsi faire le yoyo pendant tout le reste de la course. 
Voyant que je dois compter sur ma seule méchanceté pour donner une nouvelle leçon au goupil, je me mets à poutrer comme un fou, laissant un bon nombre de concurrents en état de choc sur le bord du chemin.


Parmi ces pauvres malheureux, je retrouve Dom61 (en rouge) qui m'avait battu l'année dernière.

Le gars s'est tordu la cheville, c'est pas du jeu, je ne vais pas le battre à la régulière !

Je continue de filer en arrachant les mottes, d'autant que le parcours de cette année est plus roulant... Eh bien, pas plus de Fox que de beurre en broche !!!

J'arrive en 2h22' (crédité de 2h24' au classement, rendez-moi mes deux minutes, escrocs !) et je retrouve qui ? Le Fox !!!


Comme le jeunot à la longue queue rousse me paie à boire, j'essaie de faire bonne figure mais en fait, j'ai des envies de meurtre. A peine quinze ans de moins et déjà devant le Lutin !

Tiens cette course me laisse une impression d'irritation, comme si on m'avait introduit un truc abrasif dans le fondement...



Epilogue

Lou-Ann dont le papa court depuis peu avec les Trailers d'Ecouves s'approche de Nicolas, en CE1 comme elle.

"C'est vrai, ton père il a battu le maître hier ?

Nicolas a la banane ce matin.

- Ben oui, Papa a battu le maître. Je lui ai demandé comment il a fait. Il m'a dit que c'était normal. Avant, il était un Padawan et le maître un Jedi. Mais maintenant, il a fini ses études et comme il a bien travaillé, il est devenu Jedi comme notre maître. Tu vois, il m'a dit Papa, ton maître il est comme Yoda et moi comme Obi-Wan..."


Le Lutin en Yoda, v'là autre chose !!!


3 commentaires:

  1. Bravo Thierry, belle course mais Thomas (le Fox) à beaucoup progressé.
    Attention à lui, il commence à bien poutrer !

    RépondreSupprimer
  2. ...du Lutin comme je les aime...
    Marco47

    RépondreSupprimer
  3. t'est foutu, trop vieux ...
    Place aux jeunes !!!
    Allez le Fox, débarrasse nous du lutin.

    Domi_le_jeune

    RépondreSupprimer