jeudi 11 novembre 2010

La Loutre, ça poutre !

 
Aujourd'hui, je vais vous parler d'une sale bête :

Ben oui, comme la plupart des gens intoxiqués par l'imagerie naïve du monde enchanté des documentaires animaliers pour enfants, vous vous imaginez que la loutre est un animal charmant et joueur. Que nenni ! Ce monstre est doté des plus ignobles manies que la nature a inventées. Déjà, la loutre boit :
 
 C'est pas Bô !
 
Il y a pire : la loutre mâle est un abominable macho fainéant et violent. Il n'est pas rare d'observer des mâles loutres de mer enlever des petits loutrons à leur maman et ne leur rendre que contre une rançon de poisson. Sale mentalité (source : Terra Nova).
 
 
Je ne sais pas si vous avez déjà vu des films ou des dessins animés mettant en scène des loutres. Elles ont tout plein d'amis comme des gentils dauphins ou d'adorables petits phoques. Ça donne toute une imagerie gnangnan de ce genre :
 
Tu parles que le phoque gris il est copain avec la loutre ! Il a lu le journal le gars et quand il voit une loutre, il se tire la queue entre les pattes ! Jugez plutôt (source : San Francisco Chronicle, 19 avril 2001) :
 
"Les phoques de la région de Monterey peuvent enfin dormir tranquilles car maintenant, le prédateur sexuel et serial killer nommé Morgan la Loutre a enfin été capturé.
 
Cette loutre mâle d'environ 30 kilos avait pris l'habitude d'agresser sexuellement de jeunes phoques et parfois de les noyer après les avoir mordu de nombreuses fois au museau. On pense qu'environ une vingtaine de phoques ont été victimes de ce type d'agression de la part de Morgan.
 
Cette loutre avait fait partie du "Monterey Bay Aquarium's Sea Otter Research and Conservation program" qui avait pour but de recueillir des bébés loutres abandonnés, de les élever puis de les relâcher dans la nature.
 
Malheureusement, Morgan est tombé dans un secteur de forte compétition sexuelle entre mâles en surnombre par rapport aux femelles et il n'a pas pu trouver de femelles pour se reproduire, il a donc cherché ailleurs de quoi assouvir ses instincts.
 
Une fois capturé, Morgan a été mis à l'isolement et a échappé de peu à la castration..."
 
 
Comme vous voyez, la loutre est véritablement un fléau et si l'on veut sauver les bébés phoques, il n'y a plus qu'une solution : peler ces horribles créatures comme le font certaines firmes qui proposent divers articles en fourrure dont cet adorable petit ours en peluche en peau de loutre :
 
 
Bon, c'est un peu cher mais regardez le sourire de la petite fille ; rien que pour cela, ça vaut le coup de dépiauter une loutre, non ? 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire