dimanche 12 janvier 2014

Pas d'hiver sans cross

Rappel pour les analphabètes des pieds, le cross c'est un truc qui se court en hiver dans la boue, le plus vite possible et la gerbe au bord des lèvres. Je ne compte plus les années passées à galoper comme un malade dans des champs impropres à la consommation du jogger dominical et je me demande pourquoi je continue à me poutrer ainsi la barbaque alors que je pourrais passer mon samedi tranquillement dans un fauteuil à regarder la télé en buvant des bières.

Pour la deuxième année, je fais les cross courts réservés aux  Juniors, V2 et V3 et je m'en porte très bien, la distance de 5000 à 6000 m me donnant les moyens d'exprimer toute ma hargne du départ aux derniers mètres de l'arrivée.

Le cross en graphique


Résumé du début de saison

Gesnes le Gandelin-2 novembre

 
Gesnes le Gandecrin plutôt ! Les gars d'Gesnes, pensant nous faire plaisir, ont transformé leur cross en mini trail avec des côtes à régurgiter ses poumons. J'inaugure ma nouvelle place au scratch de la saison : 14ème sur 66. J'ai perdu 3 ou 4 places par rapport à l'année dernière. A ce train-là, je devrais finir dernier entre 70 et 75 ans.

Nouveauté : ma chère épouse a décidé de courir sa première saison de cross pour fêter son accession à la retraite. Elle a ainsi découvert la gadoue, la douleur, la pugnacité et le vin chaud à l'arrivée ; toute la beauté du cross, en quelque sorte. Je suis très fier d'elle.


Montilly sur Noireau-11 novembre


Trop facile le terrain de ce cross au nord du département et c'est pas plus mal car il est situé entre mes marathons de Vannes et de La Rochelle. Une occasion pour moi d'obtenir mon meilleur classement V2 : 7ème. Il faut dire que l'éloignement de cette épreuve (1h15 de route) a découragé un certain nombre de camarades.

Cerisy Belle Etoile-7 décembre


Décidément, ma Josette prend goût au cross sur ce terrain pentu et casse-cheville ! Ah, je suis 16 ème et 8ème V2, faut pas que j'm'endorme !

Alençon-11 janvier


Un peu poutré par mon début de saison et par mes 58 berges qui dataient de la veille, j'ai pris le départ au milieu du peloton de 65 concurrents et puis le naturel est revenu au galop et j'ai planté mes crocs dans le dos de chaque type qui me précédait pour terminer 14ème au scratch en m'offrant le luxe de finir au sprint au détriment d'un concurrent sarthois du club d'Allones. Ah, la bonne envie de vomir sur la ligne d'arrivée !

Satisfaction supplémentaire, ce cross FSGT servant aussi de départementaux FFA, j'ai eu le plaisir de voir deux de mes élèves accéder au titre de champion de l'Orne :
Antoine, que j'ai actuellement en CM2, a remporté haut le pied le titre chez les poussins grâce à sa gestion exemplaire, laissant ses camarades agoniser à distance. Brave petit.


Bin', qui a bien grandi depuis que je l'ai eu en CP, a littéralement décollé le peloton au deuxième tour pour remporter le titre en juniors.


Et la suite ?

Petite saison pour moi cette année, ayant manqué deux cross pour cause de marathon. Il me reste deux épreuves à courir en janvier et février en attendant 2014-2015 qui sera ma dernière saison en V2. Ce ne sera pas trop facile avec tous ces jeunes de 50 ans à peine qui arriveront  en cross court mais je vendrai chèrement ma vieille peau, c'est le moins que je puisse faire.

C'est bon la boue et la pluie !


Merci à NCAP et Lydie et Christian Coulange pour leurs photos


1 commentaire:

  1. coucou désolé pour les photos de Mortrée mon ordi les a scratché il a beugué au moment ou j les mettais donc plus rien

    RépondreSupprimer